moscou

Moscou, capitale du plus grand pays au monde

Moscou, capitale de la Russie, a parfois tendance à être laissée de côté au profit de Saint-Pétersbourg, plus touristique. Cependant, nous avons été très agréablement surpris par cette ville, qui nous a tout autant charmé que Saint-Pétersbourg, si ce n’est même par certains côtés, davantage !

En plus de posséder une véritable culture et d’être imprégnée d’histoire, celle-ci nous a semblé davantage accueillante, beaucoup moins grise que sa voisine Saint-Pétersbourg. Nous avons eu davantage plaisir à simplement nous balader dans la ville qui possède de nombreux parcs et espaces verts, ce qui nous semble hautement appréciable en ville.

Nous sommes arrivés très tôt le matin à Moscou puisque nous avions pris un train de nuit depuis Saint-Pétersbourg (un avant-goût du Transsibérien ?).

Direction : l’auberge de jeunesse -> Makarov Hostel. On recommande très franchement cette auberge de jeunesse : très propre et surtout nos hôtes sont adorables et très arrangeantes ! On s’est senti assez rapidement « comme chez nous », on pouvait laisser notre nourriture dans le grand frigo, faire à manger et nos lessives comme bon nous semble, les œufs étaient en libre service ET gratuits (ça existe ?! oui, oui..).

En plus de ça, les gérantes nous ont permis de rester à l’auberge jusqu’à 22h le dernier jour et profiter de la cuisine et de la wifi gratuitement puisque nous avions le transsibérien à 00h et quelques. On a halluciné ! Ce n’est pas en France qu’on aurait ça…nous qui avions croisé beaucoup de russes froids et peu avenants auparavant !

Pourtant à notre arrivée à 8h du matin le premier jour, une des gérante n’était visiblement pas très contente d’avoir été réveillée par notre arrivée et avait été peu accueillante, nous jetant à moitié « les règles à respecter au sein de l’auberge de jeunesse » à la figure…comme quoi ! :p

La très bonne situation géographique de notre auberge de jeunesse, située dans un quartier plutôt résidentiel et huppé, a fait que par le plus grand des hasards nous étions juste en face de l’ambassade de Mongolie. Ca tombait nickel ! Mais ça c’est une autre histoire et on vous détaillera tout ça plus tard dans la rubrique « Visas » du blog :p !

Notre passage à Moscou fut aussi marqué par la rencontre d’Alexis, compagnon de chambrée, jeune russe parlant couramment l’anglais, cherchant des financements à travers le Monde pour développer son projet informatique, très prometteur d’ailleurs, avec qui nous avons eu plaisir à échanger sur notre projet de tour du monde, sur la vie en France et celle en Russie.

Celui-ci a même conduit Léo le dernier soir à un supermarché proche de notre auberge pour acheter quelques trucs indispensables avant de prendre le Transsibérien 😉

C’est avec de grandes accolades qu’Alexis nous a dit au revoir juste avant que nous nous rendions à la gare pour prendre ce foutu train 😀 !

Comme on l’a indiqué plus haut, nous avons vraiment adoré Moscou et avons d’ailleurs eu plusieurs coups de cœur :

  • La Cathédrale du Christ-Sauveur : magnifique cathédrale, à la fois grandiose et plutôt tape à l’œil avec ses grands dômes dorés qui surplombe la ville et qui a été seulement achevée en 1997 ! L’opulence, le faste et la grandeur de l’édifice sont assez impressionnants ! De nuit, la cathédrale est tout autant magnifique et constitue incontestablement un des monuments emblématiques de Moscou.
  • Le couvent de Novodievitchi : plusieurs belles cathédrales dont l’édifice le plus ancien et le plus imposant est la cathédrale Notre-Dame-de-Smolensk.
  • Le parc Gorki : très sympathique espace vert pour finir la journée en beauté au pied d’une belle fontaine. Ensuite, ballade le long de la rue piétonne à côté du Parc pour revenir vers le centre et notamment la cathédrale du Christ-Sauveur de nuit 😉
  • La Place Rouge: Passage obligé pour se rendre à tous les monuments emblématiques de la ville de Moscou puisqu’ils sont tous, ou presque, aux environs de la Place Rouge. Comment ne pas être émerveillé par cette vaste et superbe étendue rectangulaire pavée entourée de plusieurs merveilles architecturales ?
  • Le Mausolée de Lénine : On est un peu mitigé en fait concernant le mausolée de Lénine car on a tout juste le temps de passer à l’intérieur du mausolée et d’y ressortir aussitôt puisqu’on se suit tous à la queue-leu-leu en groupe et qu’il est interdit de s’arrêter. Bien entendu, les photographies et films sont interdits !
    Cependant, ce monument est une rareté en soi et il est assez déstabilisant et fascinant de voir la dépouille embaumée (momie) de l’ancien dirigeant de l’URSS, présentée ici depuis 1924. Une certaine polémique perdure autour de ce mausolée puisque celui-ci a été créé en dépit de la demande de Lénine d’être inhumé aux côtés de sa mère à Saint-Pétersbourg. Il arrive de temps en temps que certains politiciens expriment leur intention de respecter la volonté de Lénine en l’enterrant là où il le désirait, ce qui ne manque jamais de provoquer les contestations des nostalgiques du communisme et des tour-opérateurs moscovites…peut-être qu’un jour ce mausolée n’existera donc plus ?!
  • La Cathédrale Basile-le-Bienheureux : A l’extrémité sud de la Place Rouge, se dresse la majestueuse cathédrale datant du 16ème siècle, véritable symbole national, connue mondialement pour ses milles et une couleurs. Cette cathédrale est une extraordinaire mosaïque de couleurs, de formes et de motifs et serait la représentante la plus typique du style architectural russe.
    Cette cathédrale est tout bonnement tout autant magnifique de l’extérieur que de l’intérieur !
  • Le Musée historique d’Etat : On l’a déjà dit à de maintes reprises, on est pas du tout des fanas de musées donc dites vous bien que si on vous conseille celui-là c’est qu’il est vraiment sympa et n’est pas juste « un musée » 😉
    Outre le fait que celui-ci possède une immense collection consacrée à l’histoire du territoire et de l’Empire russe depuis des siècles, chaque pièce est aménagée dans le style d’une période ou d’une région et ne serait-ce que se balader dans ce musée est un réel plaisir ! Certaines salles sont même richement ornées rappelant de vieilles églises russes. Bref, n’hésitez pas ! Allez jeter un œil à ce musée ! 😀
  • Le Monastère Saint-Pierre d’en Haut : Ce vieux monastère fondé au 14ème siècle est réellement de toute beauté, comme tous en Russie de toute façon J
  • Le Jardin Pobedy (de la Victoire) : Bon là clairement c’est pas un « must to do » non plus, ne nous emballons pas ! C’est juste qu’on kiffe les espaces verts et que franchement, c’est agréable de s’évader dans les parcs alentours… Celui-ci est un peu excentré par contre et il est clairement nécessaire de s’y rendre en métro mais en fin de journée, comme nous, c’est vraiment sympa de se faire une petite balade là bas ! Le petit truc de ce parc c’est quand même son aspect historique et symbolique puisque c’est en fait un immense mémorial commémorant et célébrant la victoire de l’armée russe lors de la seconde guerre mondiale. Le monument principal est un énorme obélisque de 141,8 m s’il-vous-plaît 😉
    Après, il y a aussi un musée sur la seconde guerre mondiale où sont représentés notamment de nombreux héros soviétiques ou encore une exposition sur le matériel militaire mais ça nous a pas franchement tenté… A vous de voir ! 😉
  • Le Kremlin : Ahhhh le fameux Kremlin !!! LE must do it à Moscou 😀 ! Il faut dire que le Kremlin est comme L’incarnation du pouvoir politique et l’ancien centre de l’église orthodoxe. C’est de ce fameux Kremlin que les tsars et les anciens dirigeants communistes ont gouverné la Russie et que les présidents exercent encore leur pouvoir aujourd’hui !!! Il y a près de 800 ans d’histoire dans ce Kremlin !!! Bref, on ne peut juste PAS passer à côté lors d’un séjour en terres moscovites ! :p

On a croisé un couple de voyageurs qui nous ont avoué avoir été un peu déçus du Kremlin et s’attendaient à mieux… Honnêtement on ne partage pas vraiment leur avis (quoique Léo a finalement avoué qu’il s’attendait à autre chose pour tout ce tintouin) mais moi franchement j’ai trouvé ça vraiment cool ! Après le Kremlin, faut y prévoir la journée vu le nombre de choses à visiter (sachant que tu vas en plus enchaîner avec le jardin et la tombe du soldat inconnu qui sont accolés au Kremlin).

Déjà il y a une multitude d’églises à visiter : la cathédrale de la Dormition datant du 15ème siècle qui est le symbole le plus connue du Kremlin avec ses cinq coupoles dorées, la cathédrale de l’Archange Saint-Michel où furent enterrés princes et tsar(ines) pendant 3 siècles, la cathédrale de l’Annonciation remplie de fresques, dorures et d’icônes ou encore le clocher d’Ivan-le-Grand avec une vue magnifique sur la place du Kremlin une fois gravit les 137 marches ! (à elle seule, la vue depuis le sommet justifie amplement le prix de l’entrée!). Seul regret : il est impossible de photographier l’intérieur de ces cathédrales ! 🙁

Une fois la soif de cathédrale assouvie, il y a le fabuleux Palais des Armures pour lequel il est indispensable d’avoir réservé un horaire de visite. Celui-ci fut construit en 1511 afin de fabriquer et d’entreposer des armes et insignes de souverains, des broderies et bijoux. Bref, ce Palais des Armures renferme quantité de trésors somptueux à regarder !

Nous avons eu la chance d’accéder au Fonds des diamants (qui ferme assez tôt si notre mémoire est bonne et est notamment fermé à l’heure du déjeuner) ! Ce fonds fut fondé en 1719 en même temps que la création du trésor de la Couronne de Russie. On peut y contempler des pierres précieuses et des bijoux portés par les tsars et tsarines, notamment un diamant de 190 carats et la couronne impériale sertie de 4936 diamants ! Alors là : foncez si vous en avez l’occasion ! Les bijoux sont tous plus somptueux les uns que les autres ! Même Léo a été subjugué 😀 Peut-être que j’aurais droit à un aussi beau bijou un jour qui sait ? :p Faut pas rêver c’est ça ?! 😀 Mince… !

En tout cas, personnellement, on a été assez étonné du peu de gens présents dans le Kremlin…La place où il y a toutes les cathédrales semblait déserte !! On ne va certes pas s’en plaindre mais ça nous a vraiment étonné ! Surtout quand on voit l’effervescence sur la Place Rouge notamment :O !!

Bon à savoir : Pas de possibilité d’acheter à manger sur place donc pensez bien à prendre un casse-croûte, qu’on mangera debout ou à même le sol hein ? 😀

Il est nécessaire de réserver un horaire parmi un nombre restreint de places pour le Fond des Diamants, le Palais des Armures et le clocher d’Ivan-le-Grand.
Pour pouvoir passer l’entrée du Kremlin qui donnera ensuite sur tous les musées et monuments possibles de visiter, emmenez le sac à dos le plus petit possible, et encore, vous risquez, comme nous, qu’on vous oblige à le laisser aux vestiaires, pas très pratique quand tu as tout ton matos photo dedans et ton casse croûte…grrr ! Après, visiblement c’est à la tête du client car on a vu des gens avec des gros sacs à dos rentrer…faut pas chercher on a dit 😀 !

Ah ! Autre chose ! Vu qu’il y a le palais présidentiel, il y a des gardes aux environs du palais et ceux-ci sont assez vigilants à ce que les touristes marchent bien sur les passages cloutés qui leur sont destinés 😉 On précise quand même qu’il n’y a, bien sûr, aucune voiture circulant dans le Kremlin…mais il y a quand même un passage clouté pour te dicter là où tu as le droit de marcher ! Et malheur si tu as envie de te mettre au centre de la place pour une photo…tu te fais IMMEDIATEMENT rappelé à l’ordre petit padawan !

  • Le Jardin d’Aleksandrovsky et le Tombeau du Soldat Inconnu : Le Jardin est accolé au Kremlin donc pas d’excuse ! En plus, il est vraiment magnifique, hyper fleuri et est, pour la petite histoire (oui j’adore ça !) le premier parc public à Moscou !! Ne ratez pas le Tombeau du Soldat Inconnu qui est un réel lieu de pèlerinage national pour les moscovites mais aussi pour les jeunes mariés qui viennent y déposer une fleur et se prendre en photo…

Bon, bien sûr, on a toujours quelques petits regrets hein ? Il y a deux endroits où nous aurions aimé nous rendre mais ça a été impossible :

  • Le Musée national de l’Histoire du Goulag : On aurait franchement adoré en apprendre davantage sur cet aspect de l’histoire, surtout dans un pays comme la Russie qui est d’ordinaire assez fière de son histoire… C’était limite étonnant pour nous qu’un musée existe pour retracer ce côté très « obscur » de l’histoire russe ! Dans le guide, ils annonçaient même que des guides portant carrément l’uniforme des gardiens présentent le vaste réseau des camps de travail de l’Union soviétique et décrivent l’horreur de la vie des déportés… Si vous avez l’occasion de le visiter, on pense que ça peut vraiment être super instructif ! Nous c’était fermé pour une raison mystérieuse lorsqu’on a tenté de s’y rendre…
  • Le Théâtre Bolshoi : Le théâtre est fermé l’été !!!!! Impossible de le visiter et donc aussi, par la même occasion, d’assister à une représentation puisque toutes les activités y sont suspendues pendant la saison estivale…Dommage pour nous !
« 1 de 2 »
irkoutsk

Premier pas en Sibérie Orientale | IRKOUTSK [Vlog#8]

On rattrape notre retard dans les vlogs après plusieurs jours perdus dans la steppe mongole sans électricité et encore moins internet 😀

Donc voici notre dernière vidéo, qui après 4 jours dans le transsibérien nous permet enfin de prendre l’air frais dans la sympathique capitale de la Sibérie orientale : Irkoutsk !

 

saint-petersbourg

La « ville-musée » de Saint-Petersbourg

La sublime et impérieuse Saint-Pétersbourg fait rêver bon nombre de voyageurs à travers le monde ce qui en fait une icône emblématique mondialement connue de par la beauté de ses monuments et musées. Elle est d’ailleurs surnommée à juste titre : « la diva russe » faisait bien évidemment référence à son faste et à sa beauté historique. On peut vous confirmer que tous ses multiples adjectifs valorisants sont complètement fondés…mais avant de vous conter la beauté de cette ville, nous allons d’abord vous expliquer notre arrivée à Saint-Pétersbourg et nos premières impressions qui ont été un peu plus mitigées.

Nous sommes arrivés en fin de matinée à Saint-Pétersbourg après avoir pris notre train depuis Helsinki. La météo n’était pas franchement au rendez-vous puisqu’il a plu toute la journée : y’a mieux comme arrivée !

La première mission était de trouver le métro et croyez-nous quand on ne déchiffre absolument pas l’alphabet cyrillique, c’est juste la galère ! Il y a très peu d’indications ou de choses traduites en anglais en Russie et ça on le confirmera tout au long de notre voyage. En gros c’est : tu t’adaptes et tu te démerdes hein ! 😉 Ah et pour couronner le tout : les Russes ne parlent pas un mot d’anglais, enfin pour la plupart ! 😀 Sympa l’accueil quand t’es chargé comme un bœuf, que personne ne parle anglais et que tous les panneaux sont en cyrilliques hein ?!

Une fois le métro trouvé (merci Léo pour sa légendaire logique et chance ! :p) il fallait ensuite trouver un distributeur pour retirer de l’argent russe (ça aide quand même… !) et ensuite un pass pour prendre les transports en commun.

On regarde un peu autour de nous et là on a une atmosphère assez pesante que l’on ressent un peu partout : dans le bus, dans le métro, dans les rues à notre arrivée à Saint-Pétersbourg : PERSONNE ne se parle et ne dit « bonjour », « pardon » ou « merci », c’est juste un silence hyper pesant et tout le monde fait littéralement la gueule !

On ne sait pas trop si cette impression a été renforcée par le fait qu’il pleuvait, qu’il faisait moche et gris dehors et que nous en avions marre de galérer pour tout…surement un petit peu. Il n’empêche que les autres jours, nous avons eu affaire à certains russes « portes de prison » mais aussi à d’autres beaucoup plus aimables et gentils !

Une fois arrivés dans le quartier de notre hôtel nous pensions que le plus dur était derrière nous : grossière erreur guys ! C’était le début du cauchemar ! Impossible de trouver ce fichu hôtel ! On a tout bonnement mis 45 min pour le trouver ! Et pourtant…nous avions l’adresse et le nom ! Nous avons fait la rue en long et en large un nombre incalculable de fois, demandé notre route à un nombre incalculable de gens dont aucun ne parlait anglais (of course !) qui nous indiquait chacun avec des gestes un endroit et une direction différente (et encore, ça c’était quand ils comprenaient ce qu’on leur demandait !).

Finalement, par hasard on s’est engouffré dans une impasse, où honnêtement on n’aurait jamais pu imaginer qu’il y aurait un hôtel, et le Saint-Graal était là : notre hôtel tant désiré (alléluia) !

Il faut quand même préciser que les devantures d’hôtel en Russie ne sont pas du tout des devantures conventionnels : rien n’est indiqué et certainement pas le nom de l’hôtel comme tu as pu le voir écrit sur Booking (bah non voyons, sinon c’est trop facile !).

En fait, en Russie, en tout cas à Saint-Pétersbourg et Moscou, les devantures d’hôtel sont une simple porte en fer, limite coffre fort, où tu n’aurais entre nous pas du tout pu imaginer qu’il y aurait un hôtel derrière ! Eh bien si petit Padawan :p ! C’est un russe dans l’impasse qui nous a dit que l’hôtel était derrière la porte…on a eu un peu peur du guet à pans on l’avoue mais…au bout de 45 min à chercher le lieu, Léo n’a pas trop hésité à pousser la porte, contrairement à moi qui suis restée un peu en retrait…au cas où !

Et là, à nouveau : tu es confronté à la satanée barrière de la langue avec une russe qui ne parle que…bah russe voyons ! Elle n’est pas très aimable et avenante au premier contact mais celle-ci s’est quand même aidée de Google Traduction pour tenter de communiquer avec nous pour le prix de la chambre…etc.

Une fois installés dans notre très modeste chambre avec deux petits lits simples et sdb/wcs communs, nous nous sommes mis en tête de commencer à visiter la ville….sous la pluie du coup hein on rappelle :D.

Direction : le bus !

Pour la petite anecdote : en Russie il y a des employés dans chaque bus qui sont chargés de venir te voir à ton entrée dans le bus pour que tu payes ton ticket ; elle fait donc office de contrôleuse en fait. On est bien loin de la France où tout le monde se fout que tu valides ou pas ton ticket ou ton pass navigo…excepté les rares fois où tu tombes sur un contrôleur bien sûr 😉 !

C’est là qu’on a eu une autre mauvaise impression sur la population russe qui a quand même pour réputation d’être assez froide, peu avenante et renfermée de prime abord. La contrôleuse nous a limite gueulé dessus car nous avions acheté la mauvaise carte de transport avant de prendre le bus (on avait acheté une carte de métro et non pas de bus…quel affront !) et que nous ne comprenions pas le prix qu’elle nous demandait : forcément elle nous demandait « sixteen roubles » alors qu’en fait elle voulait dire « sixty roubles» (on peut se rendre compte de la qualité de leur anglais déjà…les nombres et on les perd :p) !

Autre fait qui a retenu notre attention à Saint-Pétersbourg mais aussi à Moscou : il y a énormément de trafic et les russes ont une conduite ca-tas-tro-phi-que, à se demander comment ça se fait qu’il n’y a pas davantage d’accidents ! Les russes conduisent comme sur un rallye automobile, tournent sans crier gare et ne respectent absolument pas les piétons…bref, il faut redoubler de vigilance lorsqu’on est piéton en Russie !!

Nous avons eu 3 journées pour découvrir cette ville que tout le monde décrivait comme magnifique et le moins qu’on puisse dire c’est que nous n’avons pas été déçus !!

Nous allons vous faire la liste de nos coups de cœur et lieux/monuments à ABSOLUMENT voir à Saint-Pétersbourg :

  • Le Palais Ioussoupov : magnifique palais possédant l’un des intérieurs du XIXème siècle les mieux conservés de la ville. Le dernier propriétaire : Félix Ioussoupov était connu pour être l’homme le plus riche de Saint-Pétersbourg en son temps, on vous laisse donc imaginer le faste et la grandeur de l’intérieur de ce palais !!
  • La Cathédrale Saint-Isaac : magnifique cathédrale avec un intérieur richement décoré et en bonus une montée à la coupole qui domine la ville et offre une magnifique vue sur celle-ci !
  • La Cathédrale Saint-Nicolas: un peu hors des circuits touristiques conseillés par les guides, nous y sommes allés et l’avons trouvé très belle et encore une fois richement décorée ! Comme dans beaucoup de lieux de culte en Russie, il n’est malheureusement pas possible de prendre de photos à l’intérieur…! Attention, selon le rite orthodoxe, il faut avoir les jambes couvertes ainsi que les bras et les femmes doivent avoir la tête couverte par un foulard.
  • La place du Palais : Celle-ci, majestueusement vaste, est considérée comme l’une des plus belles places du Monde. On comprend pourquoi ! Elle donne en plus sur le musée de l’Ermitage 😉
  • Le Musée de l’Ermitage : Mondialement connu, celui-ci comporte pas moins de 360 salles tout de même et 5 bâtiments tous reliés les uns aux autres : il y a donc de quoi faire ! En ce qui nous concerne, nous n’avons pas du tout une âme de musées mais celui-ci est vraiment particulier et fabuleux, ne serait-ce que parce que CHAQUE salle est tout simplement magnifique et est un musée à elle seule ! On ne se lasse pas de passer de salles en salles car elles sont plus belles les unes que les autres !

C’est bien simple : on peut même s’abstenir de regarder les tableaux (c’est notre cas car ce n’est pas du tout notre sensibilité), tellement les salles à elles seules valent le coup d’être contemplées ! Bref, c’est notre réel coup de cœur !

Si on manque un peu de temps : on peut faire l’impasse sur la collection égyptienne et les antiquités grecques et romaines car la collection n’est pas réellement impressionnante à côté de celle du Louvre et les salles sont un peu moins somptueuses mais n’en restent pas moins belles J !

On peut passer une journée entière au musée de l’Ermitage, comme une demi-journée, tout dépend le temps passé à contempler chaque pièce bien évidemment ! Pour notre part, sans regarder chaque objet et tableaux à la loupe, nous y avons passé pas moins de 4h, ça vous donne une idée ! 😀

Notre seul regret est de ne pas avoir pu avoir accès à la visite guidée des salles de l’or de la galerie des Trésors car il faut réserver assez rapidement en arrivant à l’Ermitage, ce qu’on ne savait pas, car les visites guidées finissent assez tôt dans l’après-midi et doivent être complètes, on présume, assez rapidement…  Dommage !

  • L’église du Saint-Sauveur-sur-le-Sang-versé : un des emblèmes les plus mondialement connus de Saint-Pétersbourg. Celle-ci comporte 5 dômes avec une architecture extérieure orthodoxe russe classique. L’intérieur est superbe avec pas moins de 7000m2 de mosaïques ! Pas étonnant donc que sa construction s’étala sur 24 ans et dépasse considérablement le budget initial… Elle en reste cependant l’église la plus raffinée de Saint-Pétersbourg.
  • La cathédrale de Kazan : Celle-ci est assez impressionnante vue de l’extérieur puisque ses ailes à colonnades s’étendent sur 11m. L’intérieur est de style orthodoxe traditionnel avec un impressionnant dôme de 80m de hauteur !
  • Une ballade sur la Nevsky : De nuit, cette avenue est d’autant plus magnifique que les monuments et la ville sont merveilleusement bien illuminés.
  • Le Palais de Peterhof, surnommé très justement « le Versailles russe » est tout simplement un de nos autres réels coup de cœurs, certes nombreux à Saint-Pétersbourg ! Celui-ci est un peu excentré de Saint-Pétersbourg puisqu’il se situe à 29 km à l’ouest mais des petites navettes bus y amènent facilement.

Bon à savoir : Il est nécessaire de prévoir d’y passer la journée !

Le palais d’été du Tsar Peter est tout simplement magnifique, somptueux…bref chaque salle est une œuvre d’art en fait et il ne faut absolument pas manquer ça en allant à Saint-Pétersbourg !!

Le seul bémol est le nombre hallucinant de touristes, et de groupes notamment, qui obligent donc à un temps dédié dans chaque salle afin de réguler le flux touristique… Impossible donc de pouvoir contempler à sa guise chaque salle puisqu’un temps est imparti (le temps de marcher en fait !) et impossible de prendre des photos à l’intérieur du palais, malheureusement pour nous !

Bon à savoir : Ne surtout pas passer à côté de la somptueuse église qui accole le palais ! Il n’y a personne (impossible pour les groupes de touristes de s’y rendre) et en plus on peut prendre des photos !

Ensuite, nous avons passé une bonne partie de l’après-midi dans le parc gigantesque qui est très connu pour sa grande cascade et pour son Avenue Aquatique comptant pas moins de 140 fontaines et canaux, tout de même !

A noter que les fontaines ne fonctionnent que de mi-mai à début octobre mais il paraît que le coup d’œil vaut toute l’année !

Dans le parc inférieur de Peterhof, il y a différents petits palais et il est nécessaire pour chacun de s’acquitter d’un droit d’entrée spécial. Tous ne semblent pas valoir le coup d’œil pour le coup… On a aimé : le Palais Mon plaisir et le musée des quartiers de Catherine.

Petit regret de Peterhof : le musée des bijoux est fermé un jour chaque mois, pile celui-là : pas de bol ! :p

  • Le Musée de la maquette : Si on a envie de faire un petit break « musée » ou de finir la journée sur une petite note atypique, on vous conseille ce musée ! Avec une certaine âme d’enfant, il est assez hallucinant de voir une maquette géante s’étendant sur plusieurs m2 de reconstruction d’une ville toute entière !
  • La Cathédrale de la Forteresse Pierre-et-Paul : Alors si y’a bien une chose qu’on a pas du tout aimé à Saint-Pétersbourg c’est bien la Forteresse Pierre-et-Paul : AUCUN intérêt ! On vous conseille donc d’éviter de tout payer (comme nous) et de voir des choses sans intérêt. Allez simplement voir la seule chose qui vaille le coup dans la forteresse : la somptueuse cathédrale ! Il est possible de ne payer que pour voir la cathédrale.
  • La Mosquée de Saint-Pétersbourg : Ce n’est certes pas LE monument à ne pas rater à Saint-Pétersbourg, ce serait un peu exagéré ! Ceci dit, quand on dispose d’un peu de temps et en allant voir la cathédrale de la Forteresse Pierre-et-Paul, nous avons trouvé intéressant de voire cette majestueuse mosquée dont le dôme et les minarets bleu azur dominent la ligne d’horizon. En revanche, nous avons tenté d’y pénétrer : IMPOSSIBLE !

Nous avons eu 3 jours à Saint-Pétersbourg qui est une ville où il y a multitudes de choses à visiter. Nous avons volontairement choisi de nous abstenir de visiter des musées à proprement parler car nous ne sommes pas particulièrement sensibles aux tableaux et musées au sens classique du terme. Après, il existe bien évidemment moultes musées à Saint-Pétersbourg pour les passionnés de musées, comme le Musée Russe par exemple.

En revanche, une, voire deux journées supplémentaires, auraient été appréciables. Par exemple, si l’on avait eu davantage de temps nous aurions aimé visiter :

  • Le Palais de Tsarskoie Selo, rebaptisé Pouchkine dont le principal attrait est le palais de Catherine II. Celui-ci, tout comme le Palais de Peterhof est excentré de Saint-Pétersbourg puisqu’il se trouve à 25 km au sud de la ville. Il est, paraît-il tout aussi superbe avec notamment un superbe cabinet d’ambre. En revanche, celui-ci nécessiterait, de même, une journée entière de visite et comportement les mêmes aléas que pour Peterhof, à savoir l’affluence touristique et le temps limité dans chaque salle…
  • Le musée Fabergé : Il est nécessaire de réserver au moins 5 jours à l’avance pour une visite guidée, ce que nous ne savions pas et avons découvert sur le guide une fois arrivés à Saint-Pétersbourg. Ce palais est, paraît-il, magnifiquement restauré et abrite la plus grande collection d’œuvres du joaillier Pierre-Karl Fabergé, dont neuf œufs de Pâques impériaux.
  • Le Palais Menchikov : L’intérieur du palais, apparemment superbement restauré, mériterait la visite.

Pour conclure ce fabuleux étalage de beautés russes, nous avons choisi de visiter cette fabuleuse ville en été (septembre) pour avoir un temps plus clément dans un contexte de tour du monde, mais nous sommes convaincus qu’en pleine saison hivernale, Saint-Pétersbourg doit avoir une toute autre atmosphère et doit être tout autant charmante et agréable à visiter !

« 1 de 3 »

saint-petersbourg

transsibérien

88H de train !! | LE TRANSSIBERIEN [Vlog#7]

Beaucoup l’attendent avec impatience, et avec nos 2 semaines sans électricité on peut dire qu’on a tardé à la faire, mais la voilà enfin : La vidéo sur nos 4 jours mythiques dans le Transsibérien avec comme trajet Moscou -> Irkoutsk !!

Alors, après cette petite vidéo de présentation, qui a envie de tenter cette expérience complètement folle et hors du commun ?! 😀

 

saint-pétersbourg

La Diva Russe | SAINT-PETERSBOURG [Vlog#4]

Saint-Petersbourg fait rêver pas mal de touristes avec ses monuments somptueux et toute son histoire.
On comprend mieux pourquoi désormais et on vous propose de venir rêver aussi un peu à travers cette vidéo en attendant de pouvoir peut être un jour la découvrir à votre tour… 😉