Les visas

Certains pays exigent, comme tout le monde le sait, l’obtention de visas afin de pouvoir rentrer sur le territoire ! Et pour notre itinéraire prévisionnel nous aurons besoin de 8 visas !

On pense faire les visas lors du voyage, sauf pour la Russie, qui est notre première « vraie » étape si l’on exclut les « sauts de puces » à Copenhague et à Helsinki. Il était donc normal de faire le visa russe avant de partir, surtout que TOUS les voyageurs témoignent de la difficulté qu’ils ont eu à l’obtenir…!


Les visas pour la Russie
:Russian_Federation

Comme l’indique le site VHS (l’entreprise qui s’occupe des visas pour l’ambassade russe), pour l’établissement d’un visa touristique ordinaire à entrée simple ou double, il faut présenter :

  1. Une confirmation de l’organisation russe exerçant des activités de voyagiste (tour-opérateur) dont les données sont enregistrées dans le registre Fédéral des voyagistes uni (tour-opérateurs)
  2. Un passeport en cours de validité, comportant au moins 2 pages juxtaposées vierges réservées aux visas, valable encore au moins 6 mois après la date d’expiration du visa (avec la photocopie des pages du passeport comportant la photo, la signature et l’adresse)
  3. Le formulaire de demande de visa rempli, imprimé et signé par le demandeur en personne obligatoirement au stylo à bille noir
  4. Une photographie couleur récente de moins de 6 mois de 3,5 x 4,5 cm sur fond clair
  5. L’original d’une police d’assurance médicale, valable sur le territoire de la Fédération de Russie et couvrant la durée de validité du visa

Afin d’obtenir la lettre d’invitation, nous avons fait appel à l’agence de voyage Russie Autrement. Celle-ci est très pro et notre contact nous a, à chaque fois, répondu dans les 24h et a été de très bon conseil pour que notre demande de visa soit acceptée facilement. Nous avons du lui indiquer notre itinéraire détaillé avec le nom des hôtels où nous avions réservé via un site de réservation d’hôtel, afin que celle-ci les inscrive dans notre lettre d’invitation. Il ne nous restait ensuite plus qu’à payer 35€/personne et nous avons reçu notre lettre d’invitation en 24h par mail ! 🙂
Bon à savoir : Puisque nous disposions d’un blog et avons accepté de leur faire un peu de pub, nous n’avons pas eu à payer la deuxième lettre d’invitation ! 😉

Deuxième étape : Le centre VHS France à Paris, où nous avons dû prendre rendez-vous via le site pour chacun d’entre nous !
Nous avons eu et lu énormément de témoignages de gens nous faisant part de leur difficulté à obtenir le visa russe et on veut vous dire que pour nous ce ne fut pas le cas : AUCUNE difficulté !
On y croit toujours pas d’ailleurs et c’est, assez stressés, que nous nous sommes rendus au centre, persuadés qu’ils trouveraient toujours un truc à redire pour reporter l’obtention du visa, nous obligeant donc à revenir…! Mais il n’en fut rien !
Nous avions le dossier complet (qu’on a listé plus haut) mais avions de même préparé tout un tas de documents « en plus » qui a été demandé à bon nombres de voyageurs et que Russie autrement nous avait conseillé d’avoir en notre possession, à savoir : le billet d’entrée sur le territoire (le train dans notre cas) et les réservations de chaque hôtel.
Incroyable mais vrai, alors que nous avions tout préparé et étions persuadés qu’ils nous embêteraient car nous n’avions pas encore nos réservations de train pour le Transsibérien, AUCUN justificatif supplémentaire ne nous a été demandé…!
La lettre d’invitation qui reprenait juste le nom des villes traversées, le Transsibérien et le nom des hôtels Booking leur a suffit…!
Donc dans notre cas, la difficulté à obtenir le visa russe ne s’est pas du tout confirmé et restera un mythe ! :p
Bon à savoir : Pensez tout de même à préparer ces pièces au cas où car il paraît qu’ils les demandent tout de même fréquemment… De plus, une jeune fille revenait pour sa demande de visa russe après avoir reçu un mail comme quoi son dossier, pourtant validé au moment de la remise, était incomplet…!
Pensez à prévoir un délai supplémentaire en période estivale pour récupérer le précieux visa russe car ils peuvent mettre jusqu’à 15 jours au mois d’août ! 😉

Les visas pour la Birmanie

Depuis 2014, il est désormais possible de faire son visa sur internet afin d’obtenir un e-visa. Il nous a donc fallu nous connecter sur le site de l’immigration birmane et remplir le formulaire avec les renseignements que l’on retrouve sur la plupart des demandes de visa.

Il nous a été nécessaire d’avoir une adresse d’hébergement en Birmanie pour la demande de visa : on en a donc profité pour réserver une chambre d’hôtel pour notre arrivée à Mandalay.

Il suffit ensuite de charger une photo type photo d’identité et de payer 50$/personne et notre visa nous est parvenu le lendemain même dans notre boite mail !

Il faut savoir qu’il est nécessaire d’entrer sur le territoire par voie aérienne mais qu’il est possible de re-sortir du territoire par voie terrestre, ce que nous ferons 😉

Les visas pour la Mongolie :Mongolia

Nous nous occuperons de les faire à Irkutsk avant notre arrivée à Oulan-Bator.
Pour cela, nous avons pris avec nous des photos d’identités ainsi qu’une attestation de notre assurance de carte bleue.

EDIT : Nous avons finalement fait notre visa à Moscou car le hasard a voulu que notre auberge de jeunesse soit juste en face de l’ambassade de Mongolie. En outre, il s’est avéré que nous aurions finalement été à Irkutsk le weekend, donc difficile de faire un visa hein :p ! Bref, on avait tout intérêt à saisir cette chance et à assurer le coup en le faisant dès notre arrivée à Moscou.

Nous nous sommes donc rendus à l’ambassade où nous avons été très bien accueilli. Une fameuse lettre d’invitation nous a été demandée : que nous n’avions pas 😀 Mais à l’ambassade ils sont vraiment super arrangeants (et n’oublions pas que c’est avant tout un « visa business » hein ;)). On a donc réussi à zapper la case « lettre d’invitation », en revanche ils ont voulu à la place qu’on leur présente une réservation d’hôtel. Pas de soucis : direction l’auberge de jeunesse (qui était juste en face hein on rappelle : pratique donc !) pour réserver rapidement une petite chambre à Oulan-Bator et en imprimer la réservation pour la fournir à l’ambassade. On a ensuite laissé une photo d’identité et 70$ par personne (oui quand même! :S) et c’était censé être bon pour nous le faire de suite (car nous étions vendredi et que l’ambassade est fermée le weekend ; bref on était légèrement pressé par le temps et ils l’ont bien compris :)). Sauf que non, ça ne se passe pas toujours comme prévu puisque c’était sans compter sur une défaillance de leur système informatique qui délivre les visas (pas de chance!).

On a commencé à stresser car nous n’avions pas prévu de réelle marge sur notre visa pour la sortie du territoire russe – il fallait donc absolument qu’on ait le visa  mongol avant de prendre le Transsibérien !
Le consul (qui parlait bien français) nous a rassuré et nous a proposé de le rappeler dans l’après-midi pour s’assurer que nos visas étaient prêts et venir ainsi les récupérer. On a donc passé l’aprem à les appeler (par le biais de téléphones portables des policiers russes – très sympas au passage, si si on vous assure ! :p). Le soucis c’est que le système informatique a fait des siennes toute la journée : impossible donc de nous délivrer nos visas ! :'(
Le consul, toujours hyper compréhensif et sympa, nous a proposer d’ouvrir l’ambassade juste pour nous le lendemain matin (samedi matin) afin de nous remettre nos visa, en espérant que le système remarche !

Le lendemain matin : le sésame était prêt : notre visa pour la Mongolie ! 😀

Les visas pour la ChineChina

Nous nous occuperons de faire les visas Chinois au consulat à Oulan-Bator en Mongolie. Nous vous avouons le redouter un petit peu celui-ci aussi car on a lu certains commentaires de voyageurs s’étant retrouvés un peu en difficulté voire s’étant carrément littéralement découragés de l’obtenir !
On espère donc avoir autant de chance que pour le visa russe :p

Pour l’obtention du visa chinois il est nécessaire d’avoir en sa possession :

  1. un formulaire imprimé (disponible sur le site de l’ambassade) dûment rempli où il est demandé de renseigner l’itinéraire avec à chaque fois le nom et l’adresse de l’hôtel réservé.
    Bon à savoir : Il y aurait une case où il est demandé si nous disposons ou non d’une lettre d’invitation officielle écrite d’un chinois… Certains voyageurs auraient coché non et n’auraient pas eu de soucis pour l’obtention quand pour d’autres le visa leur aurait été refusé…Mystère ! Allez comprendre… 
    Quant à nous, nous vous raconterons notre expérience une fois obtenu 🙂

 

  • une confirmation de réservation d’hôtel
  • une preuve d’entrée et de sortie du territoire chinois (billets d’avions ou de trains)
  • un relevé de compte en banque
  • une photocopie du passeport
  • une photo d’identité

 

Bon à savoir : Certains voyageurs affirment qu’il leur a été nécessaire d’avoir en leur possession une attestation d’assurance, quand d’autres ont fait sans et ont pour autant obtenu leur visa ! Pour notre part, on s’en procurera une facilement au cas où en formulant une demande d’attestation d’assurance auprès de la nôtre 🙂 

EDIT : Nous n’avons finalement pas fait de visa pour la Chine puisque nous ne nous y sommes malheureusement pas rendus.
En effet, lorsque nous étions à Oulan-Bator (Mongolie), ville où nous pensions faire notre visa pour la Chine, l’ambassade a décidé pile poil à ce moment-là de refuser TOUTE demande de visa aux étrangers.
Aucune explication n’a été fournie, la porte de l’ambassade était même carrément fermée au nez des étrangers ! Celle-ci envoyait même l’ambassade de France balader lorsqu’elle tentait de les joindre pour exiger des explications au vues des difficultés rencontrées pour ses ressortissants.
Bref, on avait pas envie de retenter l’expérience indéfiniment et on a préféré choisir la prudence et la sagesse : changer nos plans (comme de bons tour-du-mondistes que nous sommes ! :D).
Nous nous sommes donc hâtés de chercher une nouvelle destination avec vol direct de Oulan-Bator et sans demande de visa et…BINGO ! On a choisi la Corée du sud et on ne regrettera absolument pas ce choix ! 😀

Les visas pour le Laos :

Rien de plus simple que de faire son visa à la frontière Thaïlande/Laos : Chiang Khong/Huay Xai !
Il nous a juste été demandé de remplir le formulaire, de fournir une photo d’identité et de payer la somme de 30$ par personne (+1$ par personne si vous vous présentez malheureusement à la frontière un weekend :D).

Les visas pour le Cambodge :

En principe, rien de plus simple que de le faire à la frontière Laos/Cambodge si vous acceptez de payer le backchich hein 😀 ! Il faut savoir que le prix du visa cambodgien est de 30$ par personne mais qu’il vous est demandé de rajouter 5$ par personne de backchich…bah oui et puis quoi d’autre avec ça ? 😀

Bon vous l’aurez compris on était pas franchement fan à l’idée d’alimenter la grosse corruption cambodgienne donc on a très gentiment et poliment dit que nous refusions de payer ces 5$ supplémentaires. Et par chance (ou par pitié car ils ont eu vent de nos difficultés à quitter le territoire laotien – cf notre future vidéo sur nos péripéties au passage de la frontière Laos/Cambodge) ils ont accepté qu’on ne paye pas le backchich (ni le tampon d’entrée d’ailleurs qui est, en fonction de l’humeur de la police au frontière, parfois payant!).

Bref, on aura réussi à payer le prix normal du visa cambodgien : 30$ par personne en remplissant le formulaire et en leur fournissant une photo d’identité.

Les visas pour le Vietnam :
vietnam

Nous les ferons à Luang Prabang au Laos 🙂

Pour la demande des visas, il faut fournir :

  1. Le formulaire  dûment rempli en deux exemplaires/personnes avec photo d’identité collée sur chaque exemplaire
  2. Passeport (original, valable au moins encore un mois après la date de sortie du Vietnam)
  3. Règlement des frais de visa en espèces.

EDIT : Finalement encore un changement de plan puisque notre pays juste avant le Vietnam fut finalement le Cambodge et non le Laos, comme initialement prévu.
On le fera finalement à Sihanoukville (Cambodge) car à cause du Nouvel An Chinois il était impossible de le faire à Phnom Penh pendant plusieurs jours.
Nous n’avons rencontré AUCUN soucis pour faire notre visa vietnamien à Sihanoukville : encore un « visa business » 😉 Il nous a seulement été demandé de remplir un formulaire et de…bah payer la modique somme de 40$ par personne.

Bon à savoir : Il est désormais (normalement) possible d’effectuer une demande de e-visa qui sera valable à la fois par voie aérienne ou voie terrestre au tarif de seulement 25$ par personne ! :O Dommage pour nous ! 🙁