Samaipata Amérique du Sud

Treks et extraterrestres ! | SAMAIPATA [Vlog#105]

Samaipata est le lieu de départ de plusieurs treks dans la forêt tropicale, raison pour laquelle nous nous y sommes rendus.
Après avoir discuté avec un groupe de français qui revenaient d’un trek avec la compagnie « Chane Tours » et qui nous en ont fait de très bons retours, on a décidé de réserver avec eux – en plus, c’était une des agences les moins chères !
C’est donc motivés comme jamais, et en compagnie de notre copain Fabien rencontré à notre guesthouse, que nous entamons notre trek de 2jours/1nuit dans la forêt tropicale – même s’il y a un vent de folie tel qu’on a bien failli s’envoler !
Les paysages sont magnifiques pour la plupart, il n’y a rien à redire mais que dire de notre guide…?!

Vous l’aurez compris, on ne recommande absolument pas l’agence Chane Tours. Notre guide était plus intéressé à mâcher des feuilles de coca et à nous parler de ses infidelités que de nous apprendre des choses ! Il « traçait » et marchait droit devant lui sans jamais se retourner et ne s’est préocuppé à aucun moment de si on suivait bien derrière.. on s’est retrouvé un peu « perdus » à de nombreuses reprises sans que celui-ci ne s’en inquiète ! Bref, il n’avait aucune envie d’être là et nous l’a bien fait savoir.

J’étais, quant à moi, pas franchement rassurée par les lieux – surtout le soir à la nuit tombée, et encore davantage dans la tente…
Bref, je n’ai quasi pas dormi de la nuit à imaginer les bêbêtes en tous genres qu’ils pouvaient y avoir un peu partout à l’extérieur – le guide nous a en plus grandement mis en confiance en nous disant qu’il y avait des nids de boas au dessus de nous – en sachant en plus qu’il y a des jaguars dans le parc ! Autant vous dire que la plupart des gens rêvent d’en voir mais pas moi…surtout en trek !
Je priais pour qu’on ne croise pas le chemin d’un et…mes prières furent exaucées !

On a trouvé les paysages splendides, même si traverser des « mini-rivières » fut un peu répétitifs à force, mais nous aurons été grandement insatisfaits de notre guide (il a même voulu nous faire « sauter » un repas ! Sympa en plein trek non ?!). Faites donc attention à l’agence que vous choisissez et ne visez pas forcément la moins chère ! – ce qu’on mettra en application par la suite croyez nous !

Samaipata c’est avant tout une petite bourgade paisible de 9700 habitants (dont pas mal d’étrangers ou d’expats il faut l’avouer !) dans laquelle on s’est senti bien, très bien même, à tel point qu’on y est resté bien plus longtemps que ce qu’on avait prévu !
Je crois même que c’est à cette étape précise que j’ai vraiment commencé à « aimer » la Bolivie car, pour être totalement honnête, j’avais un peu de mal à apprécier le pays avant cette étape…

Nous avons commencé notre découverte du village par un refuge d’animaux – on a adoré leur initiative, d’autant qu’ils « embauchent » des volontaires qui, en échange de leur travail, sont logés gratuitement sur place.
On vous conseille d’aller y faire un tour si vous êtes dans le coin, ne serait-ce que pour saluer leur belle initiative.

Direction ensuite les cascades de Las Cuevas ! On a A-DO-RÉ ! Les lieux sont juste idylliques tellement ils sont merveilleusement bien entretenus et que dire de la beauté des cascades ?

Dernier arrêt à Samaipata avec les ruines de El Fuerte : mondialement connues puisque des visiteurs du monde entier se rendent à Samaipata dans le seul but de gravir la colline et d’admirer ces vestiges pré-incas, inscrits bien entendu au patrimoine mondial de l’Unesco.
On va être honnêtes : cet endroit offre une vue saisissante sur la vallée et les environs mais les ruines ne nous auront pas franchement laissé rêveurs – question de sensibilité très certainement !
Ce fut malgré tout une chouette balade à travers les ruines, que l’on aura appréciée, d’autant qu’on a eu super beau temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :